QUI SOMMES-NOUS ?     THÈMES        LIENS       PLAN DU SITE       CONTACTEZ-NOUS

 

Noël: 2000 ans d'histoire

De Saint Nicolas au Père Noël

C'est à New-York, vers 1773 que le Saint Nicolas s'est laïcisé, devenant Santa Claus, ancêtre de notre père Noël actuel. On dit que le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre. Cet homme est né en Asie Mineure  est mort en 365  après J-C.

Il est devenu évêque et il était d'une générosité exceptionnelle surtout envers les petits, ce qui le fit devenir après sa mort le patron des enfants. On raconte qu'il visitait des maisons et distribuait de cadeaux aux enfants pauvres. Importée dans les colonie américaines, cette tradition fut conservée pour la veille de Noël et le saint fut remplacé par le père Noël qui faisait le tour de monde avec son traîneau.

Ce fut en 1931, qu'une firme américaine demanda à Monsieur Haddon Simblon, de dessiner le personnage Santa Claus pour publiciser du Coca. Cet homme habilla le bonhomme aux couleurs de la bouteille de Coca-Cola i.e. en rouge et en blanc. C'est ainsi que le Père Noël comme on le connaît apparu!
 

 

Pour en savoir plus, consulter le site: http://www.joyeux-noel.com/saint-nicolas.html

Pour un bricolage sur Saint Nicolas, voir ce site: http://www.teteamodeler.com/vip2/nouveaux/creativite3/fiche622.asp

La période de l'Avent : Une attente joyeuse de la naissance de Jésus

La venue de Dieu

Le mot Avent (du latin "adventus" avènement, venue) se réfère tout d'abord au mystère de l'Incarnation en sa totalité. Communément associé avec ce que nous appelons aujourd'hui le cycle de Noël, il en vint à désigner spécifiquement la période préparatoire à la fête de la Nativité.

L'Avent ouvre la nouvelle année liturgique

Le début de l'Avent tombe toujours le dimanche le plus proche de la fête de l'apôtre André, le 30 novembre. Il est attente joyeuse de la célébration de la naissance de Jésus, envisagée sous un aspect historique mais aussi salutaire, comme venue de Dieu en notre chair. Une nouvelle année liturgique commence alors : cette année le premier dimanche de l'Avent tombe le 2 décembre 2007. Tout au long de l'année liturgique 2008, les textes lus le dimanche seront ceux de l'évangéliste Matthieu. Les lectures de la messe du premier dimanche ont pour thème la fin des temps. Puis celles du 2e et 3e dimanches de l'Avent font résonner l'appel du prophète Jean-Baptiste à préparer "le chemin du Seigneur". Le quatrième dimanche rapporte le récit de l'Annonciation.

Les traditions de l'Avent

Les traditions de l'Avent manifestent l'attente, voila pourquoi elles se déroulent par étapes. L'une des plus connues est d'allumer des bougies sur une couronne de l'Avent, tant dans les églises que dans les maisons. Cette coutume remonte aux luthériens allemands du XVIème siècle. . Tout comme l'arbre de Noël, il s'agit vraisemblablement d'une pratique populaire païenne christianisée.

Cette tradition se répandit aux États-unis par le biais des émigrés venus d'Allemagne. Elle gagne le monde catholique vers 1950. En France, elle s'est propagée dans les années 1980. Le premier dimanche, après la bénédiction de la couronne, on dit une prière et on allume une bougie. Cette cérémonie se répète les trois dimanches suivants.  La couronne est symbole de victoire et de gloire. Elle rappelle que la lumière a vaincu les ténèbres. Jésus le Christ vient nous visiter.

Les quatre semaines qui précèdent l'Avent peuvent faire l'objet d'un calendrier de l'Avent aux formes diverses. L'essentiel est qu'ils soit muni de fenêtres à ouvrir chaque jour, lesquelles découvriront des images en rapport avec le mystère de Noël. Le 24 décembre laissera apparaître une nativité.

Dès le premier dimanche de l'Avent, les enfants sont invités à faire la crèche, c'est à dire une représentation de la Nativité. Chaque soir, les prière en famille se fait devant Marie et Joseph attendant l'Enfant Jésus.  St-François d'Assise a popularisé une tradition du Moyen-Âge qui consistait à représenter dans les église la crèche de Bethléem. Voilà pourquoi on en retrouve sous le sapin!  Cet arbre de vie qui représente la longévité car il reste vert à l'année. Il a une touche d'éternité.

D'après le Guide des traditions et coutumes catholiques
Bayard éditions

Tiré du site: Croire.com

Père Noël

Qu'est-ce que la fête de Noël?

Si nous fêtons Noël,  c'est parce qu'il y a plus de 2000 ans, en Israël est né Jésus, le Fils de Dieu. Le 24 décembre au soir et le lendemain, les chrétiens  fêtent sa naissance,  se réunissent dans les églises pour chanter, prier et lire la Bible. Certains décorent leurs maisons et font des crèches qu'ils déposent au pied d'un sapin décoré. C'est l'occasion de se retrouver en famille autour d'un bon repas et de s'offrir des cadeaux en signe d'amour et de joie.

Jésus était un juif, né à Bethléem et a il a vécu à Nazareth. Sa mère s'appelait Marie et son père Joseph. On le sait,  car,  en plus des chrétiens qui ont écrit sur lui dans les Évangiles, un historien juif de cette époque et plusieurs historiens romains ont parlé de sa vie. C'est donc un personnage historique comme Jules César ou Napoléon. Mais personne n'est mieux que lui car cet homme est le Fils de Dieu et il est encore vivant aujourd'hui par le miracle de la résurrection. Pour les chrétiens, Jésus est le Messie, le Sauveur du monde et son prénom veut dire "Dieu sauve" en hébreu.

Pourquoi Dieu nous a envoyé son Fils?

Dans la Bible, l'Ancien Testament raconte comment Dieu a voulu être l'ami des hommes: on dit qu'il a fait "alliance" avec eux en leur envoyant son propre Fils, comme les prophètes l'avaient annoncé. Jésus nous apprend que son Père est aussi notre Père. Il nous montre combien Dieu nous aime en guérissant des malades en son nom et en aidant les autres.  Des millions de chrétiens dans le monde parlent encore de Jésus et suivent son message d'amour et de prière qui s'adresse à Dieu notre Père du ciel.

Récit de la nativité de Jésus

"En ces jours-là, parut un décret de César-Auguste pour faire recenser toute la terre.  Ce premier recensement eut lieu quand Quirinius était gouverneur de Syrie.  Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville.  Joseph monta aussi de Galilée, de la ville de Nazareth, vers la Judée, vers la ville de David, appelée Bethléem. Car il était de la famille et de la descendance de David.  Il alla se faire recenser avec Marie, son épouse, qui était enceinte.  Pendant qu'ils étaient là, le jour où elle devait enfanter arriva.  Elle enfanta son fils premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle.  Et il y avait dans cette contrée des bergers qui vivaient aux champs. Ils passaient  la nuit à veiller leurs troupeaux. Et un ange du Seigneur resplendit tout autour d'eux. Et ils eurent une grande crainte. L'ange leur dit: "Ne craignez pas! Car voici, je vous annonce une grande joie qui sera pour tout le peuple: Il vous est né aujourd'hui un Sauveur, dans la ville de David. C'est le Christ Seigneur. Et voici pour vous le signe: vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche." Soudain, il arriva avec l'ange une multitude de l'armée céleste louant Dieu et disant: "Gloire à Dieu dans les cieux et paix sur la terre aux hommes qu'il aime." Évangile de saint Luc, chapitre 2, versets 1 à 13.

Pourquoi le 25 décembre?

Les chrétiens ont décidé de fêter sa naissance le 25 décembre, car c'est le moment où les jours rallongent. Pour eux, Jésus est la lumière du monde. C'est une image pour dire que par Jésus, la vie est plus forte que la mort et que sa présence peut illuminer nos vies. La naissance de Jésus est un événement tellement important pour les chrétiens qu'ils ont décidé d'en faire le point de départ du calendrier. On dit que Jésus est né en l'an 0.

Les fêtes entourant Noël

Fête de la Sainte  Famille: Dimanche qui suit le jour de Noël. On célèbre la famille de Nazareth: Marie, Joseph et Jésus, appelé aussi Sainte Famille.

Fêtes des Martyrs: 26 décembre: Nous fêtons St-Étienne, premier disciple de Jésus à connaître la mort à cause de sa foi.

27 décembre: Nous fêtons St-Jean, l'évangéliste. Il a témoigné par ses écrits dans le Nouveau-Testament.

28 décembre: Nous fêtons les saints innocents, en mémoire des enfants massacrés par Hérode si jaloux à cause de la venue de Jésus, nouveau roi du monde.

Premier janvier: Les chrétiens fêtent Marie, la mère de Jésus et prient pour la paix dans le monde.

L'Épiphanie: Fête liée à la visite des rois mages à la crèche de Bethléem. Ces mages représenteraient les trois races principales du monde: Melchior, la peau clair, amène l'or en cadeau. Gaspar, de type asiatique, offre l'encens et Balthazar, de couleur noire, porte la myrrhe.

Sa mère, une Vierge?

La mère de Jésus était fiancée à Joseph lorsqu'elle a eu la visite de l'ange Gabriel lui annonçant qu'elle était enceinte du Fils de Dieu. Quel étonnement pour cette jeune fille qui n'était pas encore mariée et n'avait donc pas eu de relation avec Joseph!  Ce grand miracle, annoncé dans la Bible, dans l'Évangile de Luc, nous rappelle combien la foi de cette grande Dame était profonde. Tout ce qu'elle voulait, c'est faire la volonté de Dieu. Et donc, sans comprendre, elle accepta ce projet avec Joseph et après leur mariage, ils élevèrent cet enfant comme le leur.

Jésus, un homme ou Dieu?

Jésus a vécu comme tout autre homme. Il est allé à l'école, il a grandi, est devenu adulte et a exercé le métier de charpentier  comme son père adoptif, Joseph et ce, jusqu'à l'âge de 30 ans. Puis après, il a débuté sa vie publique en annonçant le Royaume de Dieu. Il a parlé de son Père, Dieu et a rappelé que Dieu aime tous les hommes, même ceux qui ne sont pas toujours bons. Il les a appelé à changer de comportement et vivre la justice, la paix, le partage et l'amour. Son plus grand message est "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés." Et le moyen? La prière, c'est-à-dire,  parler à Dieu, lui demander son aide, son pardon, le remercier chaque  jour et ainsi chacun peut  arriver à aimer. Pour le chrétien, Jésus   est le Fils de Dieu et il fait un avec son Père. Il est donc Dieu et homme à la fois. C'est mystérieux, n'est-ce pas?

De la naissance à la mort

Jésus a fait sa vie publique durant 3 ans. Il est allé partout pour parler de l'amour de son Père. Il a fait des miracles, a aider des milliers de personnes. Malgré tout, les Romains l'ont mis à mort. Il n'était pas acceptable pour eux qu'il se prétende le Fils de Dieu. On l'a mis a mort en le clouant sur une croix. Trois jours après, il est ressuscité, c'est-à-dire que Dieu lui il a redonné la vie. Jésus  s'est montré à ses apôtres et plusieurs autres personnes après sa mort. Il a aussi annoncé que Dieu redonnerait vie à tous les hommes après leur mort.  La vie après le mort reste un mystère, mais les chrétiens y croient fortement. Lorsque les disciples ont vu Jésus pour la dernière fois, il est monté au ciel (Ascension) et a promis de ne jamais les laisser seul. Il a dit qu'il leur laissait  l'Esprit Saint qui est une force. Les chrétiens croient que l'Esprit Saint aide à vivre. À la Confirmation, sacrement qui confirme le baptême, les chrétiens reçoivent les dons de l'Esprit Saint. Voici l'explication de ces 7 dons.

La sagesse : pour discerner ce que Dieu attend de nous et avoir le désir de la sagesse de Dieu qui est amour infini. L'intelligence : pour nous aider à approfondir et à comprendre la Parole de Dieu, bien sûr par notre intelligence, mais davantage par le coeur. Le conseil : c'est se mettre à l'écoute de Dieu pour se laisser guider par lui. Il faut accepter dans la prière les " conseils" de Dieu, afin de discerner ce qui est bien et ce qui est mal. La force : pour rester fidèles à l'Évangile et pour oser témoigner du Christ aux autres. La connaissance : pour nous aider à mieux saisir le vrai sens de la vie, pour nous-mêmes et pour les autres. L'affection filiale : c'est aimer Dieu comme un enfant; ce don est aussi appelé " crainte " de Dieu. Ce n'est pas en avoir peur, mais c'est se rendre compte que nous devons toujours l'aimer de plus en plus. L'adoration : c'est prier Dieu, le louer, le remercier et percevoir que Dieu est toute notre vie. Tous ces dons sont étroitement liés les uns aux autres.

(Tiré du site Internet:http://www.stvpaul.org/svp_par_vieparois_confirmation.php

Pour connaître d'autres récits sur la vie de Jésus visite cette page confectionnée par les élèves de l'école des Hauts-Clochers. http://www.foienfamille.org/accueil104.htm

Et pour connaître des renseignements sur la Vierge Marie, visite cette page: http://www.foienfamille.org/marie04.htm

Si d'autres sujets religieux t'intéresse, va visiter la page des thèmes ou fais-nous tes suggestions. Bonne lecture!

Retour à la page des thèmes